Cyclistes Belges - Le dico

22,00 €
TTC

Editions : Sutton

Auteur : Pascal Sergent

Quantité

  • Le paiement se fait entièrement de manière securisée via carte de débit ou crédit ainsi que directement via le compte Le Livre Belge BE92 0011 9229 7223
Le paiement se fait entièrement de manière securisée via carte de débit ou crédit ainsi que directement via le compte Le Livre Belge BE92 0011 9229 7223
  • Les livres vous sont livrés dans un point de dépôt, chez vous, ou à votre bureau 
Les livres vous sont livrés dans un point de dépôt, chez vous, ou à votre bureau
  • Contactez-nous si vous désirez plus de détails sur les produits ou les modes de commande Contactez-nous si vous désirez plus de détails sur les produits ou les modes de commande

CYCLISTES BELGES

Le cyclisme belge est aujourd’hui une référence mondiale.

Son histoire débute en 1895 avec le scare de Robert Protin, premier champion du Monde de vitesse sur piste à Cologne. Mais véritablement sous l’impulsion de Cyrille Van Hauwaert, lauréat de Bordeaux-Paris ou de Paris-Roubaix au début du XXsiècle, que le cyclisme prend son envol en Belgique.

L’intérêt pour ce sport permet très tôt la création de classiques : Liège-Bastogne-Liège en 1892, la « Doyenne », le Tour de Belgique en 1908 et le Tour de Flandre en 1913.

Les routiers flandriens commencent alors à déferler sur les routes à l’image des Ronsse, Rebry et sur les tours avec Thys, Lambot, Scieur, Romain et Sylvère Maes, pour n’en citer que quelques-uns.

Conquérant sur les routes et les pistes, dans la montagne et contre le chrono, il se construit, au fil des saisons, le plus beau palmarès du cyclisme international. Le « Cannibale » domine son sujet, malgré la résistance des brillants De Vlaeminck, Verbeeck, Godefroot, Maertens et quelques autres dont le regretté Monseré.

 

Dans ce dictionnaire, Pascal Sergent revient sur les carrières et les palmarès de près de 500 cyclistes belges, nous permettant de revivre un pan de l’histoire sportive.