Bruxelles, des Remparts aux Boulevards

39,62 €

Editeur : Badeaux ASBL

Auteur : Thierry Demey 

Nombre de pages : 672 pages

1500 illustrations en couleurs, cartes et plans, index des noms propres

Quantité

  • Le paiement se fait entièrement de manière securisée via carte de débit ou crédit ainsi que directement via le compte Le Livre Belge BE92 0011 9229 7223
Le paiement se fait entièrement de manière securisée via carte de débit ou crédit ainsi que directement via le compte Le Livre Belge BE92 0011 9229 7223
  • Les livres vous sont livrés dans un point de dépôt, chez vous, ou à votre bureau 
Les livres vous sont livrés dans un point de dépôt, chez vous, ou à votre bureau
  • Contactez-nous si vous désirez plus de détails sur les produits ou les modes de commande Contactez-nous si vous désirez plus de détails sur les produits ou les modes de commande

Raconter les transformations de Bruxelles en tentant d’identifier les circonstances qui les font éclore, leur contexte politique et économique, leurs objectifs, leurs caractères structurants ou non, bref de les rendre compréhensibles, tel est le propos de ce nouveau guide Badeaux.

Ce récit se divise en deux parties, coupées par une rupture nette et tragique, le bombardement de Bruxelles par les troupes de Louis XIV au mois d’août 1695. La reconstruction de près d’un tiers de la cité, menée dans l’urgence et la précipitation, pose les premiers jalons d’une mue qui va bouleverser de fond en comble le tissu urbain au cours des trois siècles à venir.

La première partie, Bruxelles médiévale, commence au bord de la Senne à l’orée du second millénaire. Elle passe en revue les fortifications, les marchés du bas de la ville, les collines du pouvoir, le rôle moteur de la Senne et du canal, la place prépondérante des institutions religieuses et charitables dans le tissu urbain.

La seconde partie, Bruxelles moderne, coïncide avec les premiers aménagements d’ensemble, dont la place des Martyrs constitue la pierre inaugurale. Elle voit la naissance des premiers faubourgs et des boulevards avant d’assister à la destruction méthodique du tissu moyenâgeux par les grandes opérations d’assainissement du bas de la ville.