Bruxelles disparu I

19,00 €
TTC

Editions 180°

Quantité
Derniers articles en stock

  • Le paiement se fait entièrement de manière securisée via carte de débit ou crédit ainsi que directement via le compte Le Livre Belge BE92 0011 9229 7223
Le paiement se fait entièrement de manière securisée via carte de débit ou crédit ainsi que directement via le compte Le Livre Belge BE92 0011 9229 7223
  • Les livres vous sont livrés dans un point de dépôt, chez vous, ou à votre bureau 
Les livres vous sont livrés dans un point de dépôt, chez vous, ou à votre bureau
  • Contactez-nous si vous désirez plus de détails sur les produits ou les modes de commande Contactez-nous si vous désirez plus de détails sur les produits ou les modes de commande

Y avait-il une autre ville ici autrefois ? C’est la question qu’on est en droit de se poser en plongeant dans ce Bruxelles disparu, tant la ville a changé, ne fût-ce qu’aux dix-neuvième et vingtième siècles. Les images sont réelles mais leur assemblage est un leurre. Car tout cela n’a jamais coexisté : les remparts, le solarium d’Evere, la Maison du Peuple de Victor Horta, la Senne à ciel ouvert dans le centre-ville, le pavillon de l’Expo 58 place de Brouckère, l’Hôtel des monnaies à Saint-Gilles, le Palais des Sports à Schaerbeek…

C’est une construction mentale qui associe les bâtiments, les rues et les espaces verts emblématiques de plusieurs époques. Un improbable patchwork. Avec un point commun tout de même : ces sites ont disparu du paysage urbain. Ils appartiennent à un passé pluriel. Leur souvenir est entretenu par des lieux-dits, des stations de métro, de noms de rues… voire des enseignes de bistrots. Ces disparitions n’ont pas toujours été négatives. Elles participent d’ailleurs à une évolution qui – chose rassurante – est toujours en marche et fait de Bruxelles ce qu’elle est aujourd’hui : une ville qui refuse d’être figée.

 

Soixante sites pour se créer une  ville imaginaire… mais disparue.